Si vous avez décidé de vous mettre à la drague « sauvage » (c’est à dire essayer d’aborder des femmes au quotidien, dans la rue ou autres lieux publics), vous devez absolument comprendre la psychologie des femmes. Et ce pour vous mettre au diapason de leur état d’esprit et ainsi éviter de passer pour un gros lourd.

Une fille va avant tout à la piscine pour… faire des longueurs, tout bêtement !

Les filles à la piscine ne se sentent pas forcément toujours à l’aise vis-à-vis du regards des autres, et en particulier celui des hommes. En effet, il n’y a qu’un mince tissu qui protège leur intimité de tous les prédateurs masculins alentour. Après un ou deux regards lubriques, elles se sentent vite déshabillées du regard.

Un échange de regard ne veut pas forcément dire qu’elle veut baiser !

On a pour coutume de dire que l’un des signes d’intérêts envoyés par une fille, pour attirer l’attention d’un garçon, est celui de jeter des regards, parfois insistants. C’est effectivement une première piste, mais ce seul signe ne se suffit pas à lui-même. Ainsi, ne vous croyez pas trop beau et ne bâcler pas votre jeu de drague par excès de confiance.

Donc la fille que vous avez regardé pendant trois heures faire des longueurs à la piscine, et qui a eu le malheur de vous jeter un bref regard, n’avait pas forcément d’idées derrière la tête (contrairement à vous!). Si vous voulez, vous pouvez tenter d’échanger avec elle. Mais si la belle regarde ailleurs, semble pressée ou ne vous pose pas de question sur vous, passez votre chemin et laissez-la tranquille. Vous croyez vraiment que toutes les filles qui vont à la piscine le font pour coucher avec un inconnu ?

Pour être estimé des femmes, ne soyez pas têtu, à vouloir séduire absolument.

Au moment de votre entrée à la piscine, évitez donc de passer vous-même pour un pervers. Adoptez plutôt une posture beaucoup plus détachée. Soyez conscient du moment présent, regardez autour de vous et ayez une activité oculaire relativement rapide, ce qui aura pour effet de vous concentrer sur la réalité. Évitez enfin de regarder ostensiblement les culs qui passent mais faites en sorte de dégainer un sourire au moindre regard qu’une fille vous jette, ce qui pourra ouvrir la voie à d’autres interactions avec la fille en question.

Si vous souhaitez l’aborder, il faudra admettre qu’un échec est plus que probable, ce qui vous enlèvera toute pression. Discutez simplement avec cette femme, de la première chose (politiquement correct) qui vous passe par la tête. Comme si vous discutiez avec votre voisin de palier. Si elle résiste, qu’elle se désintéresse totalement de vous et qu’elle devient moqueuse, faites de la dérision sur vous-même, sans pour autant vous rabaissez. Ayez le sens de l’humour et soyez détendue. Montrez lui simplement que votre démarche est tout à fait naturelle et ne soyez pas offensif ni taquin avec elle. Vous pourriez par exemple lui proposer de faire une petite course amicale, le perdant ayant à payer un verre à l’autre ? Ainsi vous passerez pour celui qui égaye son quotidien car elle ne s’attendait pas forcément à cela en arrivant à la piscine. Elle vous regardera d’un autre œil et se montrera peut-être plus intéressée.

Mais surtout, si vous voyez qu’elle meurt d’envie de filer à la douche et de rentrer chez elle, surtout, n’insistez pas, car les autres filles vous observe probablement… du coin de l’œil !